Championnats de France élite : un bilan prometteur pour le Pôle et le club d’Antibes

0
639

Particulièrement bien représentés, dans toutes les catégories, le Pôle et le club d’Antibes rentrent des Ponts-de-Cé avec une dizaine de médailles en poche dont sept chez les seniors. L’un des entraîneurs, Rodolphe Bouché, fait le point sur les championnats de France élite qui se sont déroulés les 27 et 28 mai dans le Maine-et-Loire.

Gym and News : Bilan satisfaisant pour Antibes ?  
Rodolphe Bouché : Oui, bilan très positif qui clôture une saison préparée avec beaucoup d’intensité. Nous rentrons avec environ dix médailles, nous avions un gros collectif avec beaucoup de prétendants au podium et tout s’est bien déroulé que ce soit en avenir, espoir, junior ou senior. Pour les plus jeunes, une semaine plus tôt, ils avaient décroché le titre de champion de France par équipes à Oyonnax (10-13 ans), avant eux, nous remportions également le Top 12, la boucle est bouclée ! Nous sommes vraiment satisfaits et la relève est là !

Comment s’est déroulée la préparation pour les seniors ?
La préparation a été très intense et s’est étalée sur un mois et demi avec beaucoup d’intensité et un gros volume de travail sur le contenu des complets. Cela leur a permis d’être performants sur les deux jours. Voir même pour certains, d’être mieux le dimanche alors que d’autres gyms peinaient un peu plus physiquement. Malgré la chaleur et grâce à la grosse préparation mise en place ces dernières semaines, les organismes étaient prêts pour assumer le deuxième jour de compétition et cela a pu se ressentir.

Quels objectifs vous étiez vous fixés pour les seniors du Pôle ?
Avec Jacques, nous voulions mettre deux gyms sur le podium au concours général. Finalement, nous n’en avons mis qu’un, Kévin (Dupuis), mais Loris (Frasca) n’était pas loin puisqu’il termine quatrième. A tout juste 20 ans, il a montré de très belles choses et c’est de bon augure pour la suite.

Quel bilan tirez-vous de la compétition de Kévin Dupuis, vice-champion de France au général et champion de France au sol ?
Kévin a été royal ! Il a fait zéro chute, il a fait le job. Kévin a cette qualité de travailler très propre. Alors même si parfois, la note de départ sur certains agrès est un peu plus basse, ensuite l’exécution permet de faire la différence. C’est un gym très appliqué, très professionnel et très sérieux. Cette compétition a été très positive pour lui. Et puis Kévin est quelqu’un qui ne se prend pas la tête. On ne fait pas de plan sur la comète, on avance mois après mois. Je suis super content pour lui, surtout qu’il revient de loin !

Kévin Dupuis

Quel bilan tirez-vous de la compétition de Loris Frasca ?
Loris a eu de très bons résultats sur ces championnats de France et repart avec une médaille d’or au saut et une de bronze au sol. C’est un gym qui a de très bonnes qualités, il est fluide et propre. Il termine au dessus de 50 points en exécution ce qui est très très bien. Maintenant, on va passer la seconde pour augmenter ses notes de départ mais j’y vais doucement avec Loris. Je veux le préserver. Au saut, il a bénéficié de la chute de Zach… Il faut être honnête, Zachari a offert la médaille d’or à Loris ! Désormais, on a un deuxième gros saut en préparation pour qu’il puisse avoir deux sauts à 5.6. Au sol, il a un mouvement à 6.0 et aux parallèles, il a une grosse évolution aussi. Ce sont ces trois gros agrès sur lesquels on va continuer de travailler pour continuer sa phase de progression.

Qu’en est-il pour Guillaume ? Après ses opérations au coude et au poignet, avait-il eu le temps de revenir à 100% ? 
Disons qu’il était à 95%… Il lui reste encore parfois quelques douleurs mais cela ne l’handicape pas. Non, en ce qui concerne Guillaume, sa préparation a été un peu gênée par des choses de la vie. Il a dû s’absenter pour déménager par exemple. Jusqu’au mois de septembre, il va ensuite se concentrer sur son école de police et ensuite il pourra de nouveau être à 100% dès la rentrée prochaine avec les championnats d’Europe et les championnats du monde 2018 comme objectif. Une fois son avenir professionnel sécurisé, il pourra de nouveau être à 100% disponible pour l’équipe de France.

Le Pôle et le club d’Antibes étaient également représentés par Mathias Guillouart et Mathieu Clarivet. Quel bilan faites-vous les concernant ? 
Mathias est un gym qui a beaucoup de valeurs. Il est passé par une période de laisser-aller mais il s’est remis à fond dans ses entraînements et il rentre des Ponts-de-Cé avec deux médailles (fixe et arçons) ! C’est un jeune en devenir. Il a de vraies facilités et ces deux médailles sont une juste récompense de tout le travail effectué avec ses deux entraîneurs, Marc et Claude. Quant à Mathieu, c’est un des piliers de notre équipe Top 12. Il s’entraîne beaucoup moins que les autres et a eu une grosse période d’examens juste avant les championnats de France. Il a de grosses qualités aussi mais malheureusement, il subit énormément le stress. On a décidé de réduire un peu ses mouvements pour qu’il puisse avancer.

Maintenant que ces championnats de France sont terminés, quel est le programme pour les seniors ?
On va repartir à l’entraînement pour préparer les nouvelles échéances !

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom