Championnats de France de Mulhouse : dernière étape décisive avant les Jeux

0
363

A 50 jours des Jeux Olympiques, les gymnastes français ont encore une dernière étape à franchir avant d’espérer faire partie du voyage à Rio…

Organisés à Mulhouse les 18 et 19 juin pour une quatrième édition, les championnats de France vont permettre de distribuer les précieux sésames pour les Jeux. Si certains ont déjà gagné beaucoup de points grâce à leur participation et à leurs résultats lors des différentes compétitions internationales qui se sont déroulées tout au long de cette année olympique, rien n’est pour autant fait. Car comme le souligne Corinne Callon, directrice technique nationale, « les championnats de France sont la toute dernière occasion de gagner des points pour les gymnastes. » Et contrairement à certaines années olympiques, cette fois-ci, le titre de champion de France au concours général ne sera pas synonyme de sélection officielle… mais « pèsera dans la balance », précise néanmoins la directrice technique nationale.

Devenir champion de France au concours général avec un minimum de 87 points pour me rapprocher le plus possible des minima.

Champion de France en titre, Axel Augis confirme que le total de points obtenu lors de la compétition sera très important pour décrocher un ticket olympique. Son objectif est simple : « devenir champion de France au concours général avec un minimum de 87 points pour me rapprocher le plus possible des minima. Et également sortir une grosse note aux barres parallèles pour avoir encore plus de chance de faire partie du voyage à Rio ».

Pour lui, ses deux principaux concurrents seront Julien Gobaux, aligné aux championnats d’Europe, et son copain de Clamart, Jim Zona. Mais Axel Augis préfère se focaliser sur son travail plutôt que sur celui des autres membres du collectif France. « Il y a un gros enjeu sur cette compétition donc on ressent une pression supplémentaire. C’est pour cette raison que je préfère rester concentré sur moi-même. Mes mouvements sont prêts et je suis sur une bonne dynamique », se rassure le champion de France en titre, absent lors des derniers championnats d’Europe en raison d’une blessure au genou contractée après les Mondiaux de Glasgow et qui l’a empêchée d’être prêt lors des tests de sélection de février. Mais désormais, le pensionnaire de l’INSEP, étudiant en école de management, ne regarde pas le passé et préfère se concentrer sur ses objectifs de médaille aux parallèles et au concours général. Sa stratégie est simple et bien réfléchie : il a fait le pari de réduire ses mouvements sur certains agrès afin de limiter les erreurs. « Je suis beaucoup plus serein que les années précédentes car j’ai fait le choix de réduire mes notes de départ sur certains agrès afin de maîtriser mes mouvements. J’ai moins d’incertitude comme ça car j’ai moins de chance de rater », analyse-t-il.

axel augis
Champion de France en titre au général, Axel Augis va également tenter cette année de sortir une grosse note aux parallèles.

Ces championnats de France sont donc le dernier rendez-vous avant les Jeux à ne pas rater ! « Les objectifs sont multiples et il faudra être dans une dynamique de performance pour gagner ou conserver les titres nationaux ou encore pour gagner des points au ranking national afin d’intégrer les collectifs des équipes de France », insiste Corinne Callon.

Pour le reste, le calendrier s’annonce serré. Une réunion de la commission nationale de sélection se tiendra le 21 juin. Les listes GAM et GAF seront alors constituée par les Fédération et soumises à la Commission consultative de sélections olympiques. La validation de ses listes sera ensuite faite le 24 juin. Seulement après, la liste sera communiquée.

Enfin, Corinne Callon précise que les deux matchs organisés le 9 juillet contre la Roumanie pour les féminines et contre la Grande-Bretagne pour les masculins « permettront d’affiner les choix des collectifs. La configuration sera extrêmement proche de celle des Jeux.« 

Les forfaits : 

La Fédération a mis à jour les ordres de passage ce mercredi après-midi. Plusieurs forfaits sont à noter. Du côté des féminines, Marine Brevet et Camille Bahl ne disputeront pas la compétition.Si les raisons du forfait de Marine Brevet ne sont pas connues, Camille Bahl en dévoile les raisons : « Je suis forfait à cause de ma cheville qui n’a pas récupéré comme prévu, ce qui m’a empêché de me préparer pour les France« , dévoile la championne de France en titre au saut de cheval. Un forfait qui n’exclue néanmoins pas une possible qualification pour les Jeux comme elle le précise : « Je suis très déçue, ça réduit fortement mes chances (de qualification pour les Jeux Olympiques) étant donné que je n’ai pas fait beaucoup de compétition cette année mais (ce n’est pas perdu) à 100% ».

Chez les masculins, deux forfaits notoires sont également à signaler. Celui d’Arnaud Willig, communiqué dès vendredi sur le blog,  mais aussi celui d’Hamilton Sabot, médaillé de bronze aux barres parallèles lors des derniers Jeux Olympiques, en 2012. Pour le moment, les raisons de son absence ne sont pas connues.

Les ordres de passage à Mulhouse : 

GAF

ORDRE DE PASSAGE GAF NEW VERSION

GAM 

ordre de passage GAM new version

 

Rappel du classement 2015 au concours général : 

GAF :
1- Loan His avec 55.700 points
2- Louise Vanhille avec 55.300 points
3- Marine Brevet avec 55.250 points

GAM :
1- Axel Augis avec 85.600 points
2- Guillaume Augugliaro avec 85.200 points
3- Jim Zona avec 84.250 points.

Propos d’Axel Augis et de Camille Bahl recueillis par C.L. pour Gym and News
Propos de Corinne Callon recueillis par la FFG. Interview complète à retrouver ici 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom