Célia Serber : « Malgré quelques petites erreurs, je suis assez contente de ma compétition »

0
503

Sa dernière année en junior s’était terminée précipitamment en raison d’une blessure au dos qui l’avait contrainte de déclarer forfait pour certaines compétitions internationales de fin de saison. Après avoir pris le temps de se remettre sur pied, Célia Serber, 15 ans, a fait ses premiers pas en senior lors de l’American Cup, prestigieuse compétition organisée chaque année aux Etats-Unis.

Loin de tout repère et après plusieurs mois d’absence, la pensionnaire de l’INSEP a réussi son saut dans le grand bain. Si elle concède avoir réalisé quelques erreurs qui l’ont faites glisser à la huitième du classement avec notamment une chute aux barres qui lui a fait perdre de précieux points, Célia tire tout de même un bilan positif de sa première sortie en senior. « J’en tire vraiment du positif, sourit-elle. Je n’avais aucun point de repère pour mon retour en compétition donc malgré quelques petites erreurs, je suis assez contente de ma compétition »

A Greensboro, en Caroline du Nord, l’ancienne pensionnaire du Pôle de Dijon, accompagnée par Nellu Pop, l’un de ses entraîneurs à l’INSEP, voulait avant tout montrer ce qu’elle savait faire et prendre du plaisir. « Je pense avoir accompli ces deux objectifs que je m’étais fixée« , confie-t-elle.

Stressée, elle l’était, en raison de l’ampleur de l’événement mais « uniquement du bon stress« . Celui qui envoie toute l’adrénaline nécessaire pour tenter exister aux côtés de gymnastes beaucoup plus expérimentées pour certaines, comme la Japonnaise Mai Murakami, médaillée de bronze au concours général aux derniers championnats du monde, l’Allemande Kim Bui ou la Canadienne Ellie Black. D’ailleurs, Célia a apprécié l’ambiance et la cohésion entre les gyms. « Ce que j’ai préféré c’est la complicité qu’on a créé avec les autres gyms à la fin de nos passages« , sourit-elle. Et exister, Célia a également réussi à le faire. Si elle a simplifié son saut puis enchaîné avec une chute aux barres sur son jaeger, la poutre et le sol lui ont ensuite permis de montrer toute sa grâce et son élégance qui n’ont pas laissé indifférent la presse internationale et le public nombreux. Un bon point pour la Française dont le talent continue d’éclore.

Une expérience unique que Célia a également pris le temps de savourer. Le plus impressionnant ? « La salle, qui était très grande avec beaucoup de public et l’ambiance aussi qui était folle ! » , lance-t-elle avant d’ajouter : « Et bien sûr ce qui était impressionnant était de matcher aux côtés de gymnastes qui ont déjà beaucoup plus d’expérience. C’était vraiment beau à voir. Le niveau est beaucoup plus élevé en senior. Maintenant, on joue dans la cour des grandes. C’est vraiment impressionnant. »

Une compétition dominée par l’Américaine Leanne Wong qui a décroché l’or avec un total de 56.765 points. Célia se classe quant à elle à la huitième place (49.798).

 

Retrouvez les vidéos des passages de Célia en cliquant ici 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom