Pensionnaire du pôle de Marseille depuis septembre dernier, Audrey Cozzi suit les pas de sa grande soeur, Emma, qui s’entraîne à ses côtés au pôle. Ambitieuse, la jeune espoir de 11 ans a des rêves plein la tête. Partons à sa découverte.

Gym and News : Audrey, peux-tu te présenter et revenir sur tes débuts en gym ?
Audrey Cozzi : Je m’appelle Audrey, j’ai 11 ans, je suis au pôle France de Marseille. J’ai commencé la gym à l’âge de 3 ans à l’AOTL Tourrette-Levens.

Pourquoi la gym ?
Parce que mes frères et sœurs en faisaient donc j’ai essayé et ça m’a énormément plu, du coup j’ai continué mon parcours.

Quelle est ta gymnaste préférée en France ? et hors France ?
Ma gymnaste française préférée est Lorette Charpy et hors France je dirais Sunisa Lee.

Qu’est-ce que ça fait d’être au pôle France avec sa grande sœur ?
Je pense que c’est un plus parce qu’elle peut me donner des conseils…

Est-ce un plus pour toi d’avoir ta sœur à tes côtés ?
Oui car la semaine c’est comme si c’était ma mère, elle m’aide beaucoup.

As-tu toujours voulu aller en centre de haut-niveau ? Ou c’est de voir ta sœur y aller qui t’as donné l’envie ?
Je ne pensais jamais arriver là un jour mais c’est en voyant ma sœur y aller que ça m’a donné envie.

Comment s’est passée ta rentrée au pôle ?
Super ! Ma rentrée était vraiment géniale.

Le rythme du pôle n’était pas trop difficile à prendre ?
Au début le rythme était un petit peu dur mais maintenant ça va beaucoup mieux.

Comment se passe une journée type ?
On va en cours de 8h00 à 10h00, après on va à la gym jusqu’à 13h00. On mange puis on retourne en cours jusqu’à 15h00 et pour finir, gym jusqu’à 19h00.

Qui sont tes coéquipières d’entraînement ?
Mes coéquipières d’entrainement sont Léna et Coline et mes entraîneurs sont Vincent et Emilie.

Peux-tu te décrire en trois mots ?
Travailleuse, Rigolote et capricieuse (Rires)

Peux-tu donner un défaut et une qualité ?
Mon défaut : toujours excitée.
Qualité : je dirais travailleuse.

Es-tu en famille d’accueil avec ta sœur ?
Oui je suis en famille d’accueil avec ma sœur.

Ce n’est pas trop dur de gérer la distance à seulement 11 ans ?
Non pour ma part ça va.

Ton agrès préféré ?
Je pense que ce sont les barres.

Celui que tu aimes le moins ?
Je dirais le saut.

L’élément que tu aimes le plus travailler ?
Mon élément préféré est le Yeager.

L’élément que tu aimes le moins travailler ?
Je ne saurais pas le dire.

Quel est l’élément gymnique que tu as réussi et dont tu es la plus fière ? 
Le flip tendu décalé tendu décalé.

Comment s’est passée ta saison gymnique 2018-2019 ?
Ma saison s’est très bien passée.

Si tout rentre dans l’ordre, qu’espères-tu de cette nouvelle saison ?
Mettre de nouveaux éléments et bien évidement arriver sur le podium (Rires).

Qu’est-ce que tu aimes dans la gymnastique ?
J’adore les sensations, l’adrénaline.

Tes objectifs quand tu arrives dans la salle d’entraînement ?
Me donner à fond, donner le meilleur de moi.

As-tu besoin de beaucoup de travail pour acquérir un nouvel élément ou cela se fait-il avec facilité ? 
Il y a des éléments pour lesquels tu as besoin de plus de travail puis d’autres moins.

Quel élément aimerais-tu réussir la saison prochaine ? 
J’aimerais beaucoup réussir de nouvelles choses (rire)… Peut-être le flip tendu tendu en poutre.

Quand tu arrives sur le plateau de compétition, dans quel état es-tu ?
Contente, stressée, et beaucoup d’adrénaline.

Comment gères-tu ton stress ?
Je répète beaucoup de fois mes mouvements dans ma tête et après je me dis que j’ai déjà fait tout ça à l’entrainement.

Quel est l’élément que tu as mis le plus de temps à réussir ?
Le pied main rattrape aux barres.

Quel est ton élément rêvé à chaque agrès ?
Poutre : Rondade double arrière
Saut : Yurchenko vrille
Barres : Valse
Sol : Je ne sais pas trop.

Quels sont tes objectifs à court et à long terme ? 
A court terme les championnats de France élite et long terme les championnats d’Europe, du monde, les JO.

Avec quelles gymnastes d’autres pôles es-tu proche ? 
Saint Etienne : Lilou Viallat, Nayana et Ming et les autres pôles je ne les connais pas vraiment.

Quel sacrifice la gym de haut niveau t’oblige à faire ?
Voir mes parents que le week-end, faire attention aux choses mauvaises que l’on pourrait manger comme des gâteaux…

As-tu un modèle en gym ?
Je pense que mes modèles sont toutes les filles qui ont fait du haut niveau mais mon modèle coup de cœur c’est Lorette Charpy.

Ton rêve ?
Mon rêve bien évidement est de faire les jeux Olympiques et de décrocher une médaille aux Europe, aux Monde ou aux JO.

Propos recueillis par Mary-Lou
Photos Maryne Lesquelen 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom