American Cup : Lorette Charpy termine huitième

Capture d'écran Gym de France

Deux ans après sa précédente participation où elle avait terminé 4ème, la pensionnaire du Pôle de Saint-Etienne s’est cette fois-ci classée à la huitième place (50.932 points) lors de l’American Cup qui se déroulait ce samedi 7 mars à Milwaukee (USA). L’or revient à l’Américaine Morgan Hurd (55.832 points). Sa compatriote Kayla DiCello remporte l’argent (55.132 points). La Japonaise Hitomi Hatakeda complète le podium (53.799 points).

Dans le Wisconsin, Lorette, vêtue d’un tout nouveau justaucorps noir, a débuté au saut où elle a obtenu 13.433 avec un saut maîtrisé. Petite mésaventure et grosse frayeur aux barres en revanche pour la pensionnaire du pôle de Saint-Etienne. Alors qu’elle était en train d’effectuer son mouvement, les barres se sont resserrées ! Lorette n’a eu d’autres choix que de descendre de la barre afin que les barres puissent être refixées. Une fois le problème réglé,  sa coach Monique Hagard a fait la demande au juge arbitre que Lorette reprenne son mouvement depuis le début (sans que celui effectué juste avant ne soit pris en compte sachant qu’elle avait été victime d’un problème technique indépendant de sa volonté, NDLR) et la requête a été acceptée. Un mouvement qu’elle a ensuite parfaitement terminé et qui lui a permis d’obtenir la note de 13.500. A la poutre, malgré un gros déséquilibre à l’entrée et une erreur en sortie, Lorette a livré un mouvement stable et solide mais ses deux erreurs l’ont tout de même fortement pénalisées. Elle décroche la note de 12.733. Enfin au sol, dernier agrès présenté, moins de réussite pour la gymnaste de 18 ans qui est sortie du praticable sur sa première diagonale en double avant avant de chuter. Deux grosses erreurs qui lui ont fait perdre deux places au classement puisque Lorette était sixième avant cette ultime rotation. Elle obtient la note de 11.266 points, totalisant ainsi 50.932 points.

Lorette, alignée à la place de Claire Pontlevoy, forfait jusqu’à la fin de la saison en raison d’une lourde blessure au genou, était la première tricolore à s’élancer dans la course olympique afin de permettre à la France de décrocher un nouveau quota pour les Jeux de Tokyo via des coupes du monde de concours général. Un quota non nominatif, pour le pays. Avec cette huitième place, elle permet donc à la France de remporter 30 points. Marine Boyer à Birmingham, Aline Friess à Stuttgart et Mélanie De Jesus Dos Santos à Tokyo poursuivront ensuite cette course au quota olympique lors de 3 autres étapes de coupe du monde. Les points qu’elles auront chacune remportés seront ensuite additionnés afin d’obtenir un total final. Les 3 pays qui auront totalisé le plus de points décrocheront alors un ticket olympique pour Tokyo.

Retour en vidéos sur les passages de Lorette :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom