Vous avez la parole

Vous aviez la parole avec… Mathilde Wahl

2 avril 2018
Mathilde Wahl Haguenau

Après deux mois d’absence, la Foire aux questions revient en ce mois d’avril. Un rendez-vous qui permet aux internautes de poser les questions qu’ils souhaitent poser aux gyms. En ce début du mois d’avril, c’est Mathilde Wahl, pensionnaire du Pôle de Dijon récemment sélectionnée pour participer au Tournoi de Jesolo (14-15 avril), qui a accepté de se prêter au jeu. Vous avez posé les questions, Mathilde y a répondu…

Qu’aimes-tu en gym ? Et comment as-tu découvert la gym ?
J’adore les sensations et j’ai découvert la gym grâce à mes sœurs et ma maman.

Quel est ton club d’origine avant Haguenau ?
Je suis à Haguenau depuis toujours.

Qu’est-ce que t’apporte la gymnastique dans ta vie ?
Cela m’a permis de voyager plusieurs fois et de prendre de l’expérience.

Pourquoi as-tu décidé de partir en Pôle plutôt que de continuer à t’entraîner à Haguenau ?
Pour continuer ma progression.

Avec qui t’entends-tu le mieux au Pôle ?
Je m’entends bien avec tout le monde et cette année spécialement avec Chloé parce qu’on est ensemble dans la chambre.

As-tu un élément qui te fait peur ?
Non.

Est-ce dur de s’entraîner au Pôle ? Les entraîneurs sont-ils très stricts ?
Comme tous les entraîneurs ils sont parfois stricts et effectivement les entraînements sont donc parfois difficiles.

La situation difficile au Pôle au cours de ces derniers mois a-t-elle eu des conséquences sur ta progression ?
Depuis que nous avons retrouvé notre salle d’entraînement, j’ai pu retrouver mon rythme normal d’entraînement.

As-tu une grande ou une petite soeur de coeur dans le monde de la gym ?
Non, pas vraiment.

Quand tu seras en senior, tu te projettes d’aller dans un Pôle ou d’aller à l’INSEP ?
Normalement, je devrais aller à l’INSEP.

As-tu un rituel en compétition (en terme de mimique) avant le passage à un agrès ?
A part me concentrer sur ce que j’ai à faire, non.

Comment manges-tu avant une compétition ?
Je ne change pas vraiment mon alimentation avant une compétition je fais, en général, attention à ce que je mange.

Mathilde Wahl petite finale Top 12

Quelle est la relation que tu as avec ton entraîneur, Dominique Aubry ?
Je m’entends très bien avec elle.

Qu’est-ce qui te pousse à aller t’entraîner chaque jour ?
La passion et mes objectifs !

Quels sont tes objectifs cette saison ?
Continuer de performer en équipe de France, faire de bon championnat de France pour être sélectionnée aux championnats d’Europe.

Les Jeux de Tokyo doivent être dans un coin de ta tête mais penses-tu à Paris 2024 ?
C’est même plus que dans un coin de ma tête mais c’est encore loin.

Quel est l’élément dont tu es la plus fière ?
Je n’en ai pas vraiment.

Préfères-tu t’entraîner à Dijon ou à Haguenau ?
Ce n’est pas comparable car Dijon est mon centre d’entraînement alors que Haguenau est mon club formateur.

Quel est ton meilleur souvenir en gym ?
Ma première sélection en équipe de France.

Quel est ton pire souvenir en gym ?
Je n’en ai pas.

Que retiens-tu du Top 12 ?
J’ai beaucoup aimé cette nouvelle formule. C’est de l’expérience en plus pour moi.

Pas trop déçue du résultat final ?
Si forcément un peu ! Surtout que la troisième place était accessible.

Quel a été ton moment préféré en Top 12 cette saison ?
Le fait de se qualifier pour la demi-finale.

Si tu n’avais pas fait de gym, quel autre sport aurais-tu aimé faire ? 
Je pense que j’aurais fait de l’athlétisme.

Quelle est ta matière préférée à l’école ? Et quelle est celle que tu aimes le moins ?
J’aime beaucoup les langues, j’aime un peu moins la physique chimie.

Propos recueillis par Charlotte Laroche

Photos Damien Lecatelier et Laurie Pina
Questions des internautes à la suite d’un appel à questions posté sur les réseaux sociaux. 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *