Actualités | Compétition | TOP 12

Top 12 (Petite finale GAM) : Zoom sur Clamart, une équipe affaiblie par les blessures

12 mars 2018
Clamart gym Top 12

Finaliste la saison dernière, Clamart connaît un Top 12 plus compliqué cette année. Eliminée en demi-finale par Antibes, l’équipe des Haut-de-Seine, fortement touchée par les blessures, disputera la petite finale face à Franconville, le 17 mars prochain, à Lyon, avec la troisième place en ligne de mire afin de terminer sa saison par une victoire…

Parfois, il y a des saisons qui ne se passent pas comme espérées… Alors qu’avec Antibes, ils faisaient figure de favoris, les Clamartois n’ont pas réussi à passer le stade des demi-finales du Top 12 cette année. Pourtant tout avait bien commencé pour Jim Zona, Axel Augis, Killian Mermet, Antoine Pochon et Lucas Noblet… Malgré l’absence de l’un de ses piliers, Kévin Dupuis, blessé au genou depuis l’été dernier, l’équipe avait débuté son championnat sur les chapeaux de roue et comptabilisait même de précieux points d’avance avant la phase retour. Malheureusement, cette phase retour allait leur jouer des tours… « Lors de la phase aller, nous avons eu beaucoup de réussite sur les trois agrès présentés, à savoir les anneaux, les barres parallèles et le sol. Tout s’est bien passé pour nous et malgré les absences, l’équipe a réussi à aller chercher de nombreux duels ce qui nous avait permis de prendre un peu d’avance au classement« , explique le coach Arnaud De Vauborel avant de préciser : « Mais la phase retour ne nous a pas souri ! On a eu énormément de bobos d’une part avec une équipe vraiment amoindrie et puis, il faut admettre que nous avons été moins bons au saut, aux arçons et à la fixe. On a perdu beaucoup de points et le scénario qu’on ne voulait pas a fini par arriver… En terminant quatrième au classement général, on tombait sur Antibes en demi-finale qui était premier. »

Antibes… cette même équipe contre qui Clamart s’était inclinée un an plus tôt en finale du Top 12. Une défaite amère concédée sur le dernier agrès. Une défaite qui les avait privé d’un titre de champion de France pour un petit duel perdu. Mais cette année, en demi-finale, Clamart n’avait pas les mêmes armes pour rivaliser face à cette équipe d’Antibes qui vise un trentième titre de champion de France ! En effet, les blessures se sont accumulées décimant petit à petit l’équipe. En plus de l’absence de Kevin Dupuis se sont ajoutées celles d’Axel Augis et de Killian Mermet. Touché à une main depuis plusieurs mois, Axel Augis, membre de l’équipe olympique en 2016, a été gêné une bonne partie de la saison et a été contraint de déclarer forfait pour la demi-finale retour. Tout comme Killian Mermet qui s’était blessé au poignet quelques jours avant la demi-finale aller. S’il avait pu tenir sa place au match aller, il a malheureusement dû déclarer forfait au match retour. Trois absences qui ont fait beaucoup de mal à Clamart. Et parmi les présents, la forme n’était pas totalement non plus au rendez-vous. Antoine Pochon était en effet gêné par une douleur au genou et n’était pas à 100%. Il a par exemple dû présenter un saut simplifié en demi-finale retour. Et Jim Zona, qui a accumulé les blessures ces derniers temps et qui commençait à revenir à son meilleur niveau, avait été malade la semaine précédant la demi-finale retour. Autre gym manquant, le Jamaïcain Reiss Beckford, le joker de Clamart depuis plusieurs années maintenant, qui s’entraîne en Angleterre. « Reiss nous a manqué, c’est certain ! Mais il n’a pas pu matcher car il était retenu en Angleterre. Alors forcément, lorsqu’on a une équipe qui est déjà fortement diminuée par les blessures et qu’en plus, notre joker ne peut pas matcher avec nous, les choses se compliquent encore plus. On n’avait pas prévu toutes ces absences, il a fallu faire avec« , regrette le coach clamartois.

Antoine Pochon Clamart Top 12

Avec toutes ces absences, comment Clamart pouvait faire pour rivaliser avec une équipe du calibre d’Antibes ? Car même si l’envie y était, l’effectif n’y était pas. A tel point que, les absences étant tellement nombreuses lors de la demi-finale retour, le club n’était pas en mesure d’aligner quatre gyms par agrès et seuls trois gyms pouvaient être présentés ! Un handicap considérable face à une équipe du niveau d’Antibes, une équipe solide et expérimentée, puisque Clamart partait donc systématiquement avec un duel perdu sur chaque agrès. « Nous n’étions vraiment pas bien physiquement et il a été très compliqué pour nous d’aller chercher les duels« , analyse Arnaud de Vauborel avant de conclure : « Indépendamment du fait que nous n’étions pas au complet, globalement nous n’avons pas fait un bon match ! En terme de contenu, on a commis pas mal d’erreurs aussi. Maintenant, on va tenter de terminer cette saison sur une victoire face à Franconville, le 17 mars prochain à Lyon. Mais je ne sais pas dans quel état de forme physique sera l’équipe et où on en sera au niveau des blessures. Pour l’instant, on ne peut donc pas se projeter mais nous ferons tout pour redresser la barre et tenter de terminer cette saison par une bonne note. Sinon, cette saison 2017-2018 sera définitivement à oublier… »

En finale, Reiss Beckford pourra être présent. Killian Mermet sera de retour mais pas remis à 100%. Il pourra néanmoins être aligné au sol et au saut.

Propos recueillis par Charlotte Laroche 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *