Interview croisée

Soeur de coeur : L’interview croisée de Léa Marques et Sheyen Petit

4 avril 2018
IMG_9606

S’épauler, se soutenir, se conseiller, regarder dans la même direction, suivre des objectifs communs… Au fil de leur carrière, les gymnastes créent des liens forts avec certaines gymnastes qu’elles croisent tout au long de leur parcours et créent même parfois de véritables liens fraternels, se considérant alors comme des soeurs ou des frères de coeur. Un thème auquel j’ai voulu m’intéresser à travers une série d’interview croisées. Après Clara Beugnon et Iness Ben Rhouma, Louna Dozon et Mélina Hamames-Moallic, Aline Friess et Juliette Bossu, Louise Vanhille et Grâce Charpy, Sarah Korn et Sophia Serseri, Lorette Charpy et Djenna Laroui, Oréane Lechenault et Loan His, c’est au tour de Léa Marques et Sheyen Petit, pensionnaires du Pôle de Marseille, de se confier sur leur relation.

Gym and News : Quand et comment vous êtes-vous rencontrées ? 
Léa Marques : Quand j’étais en Sixième et Sheyen en CM2. Je rentrais au Pôle de Toulon et Sheyen rentrait en pré-Pôle.
Sheyen Petit : On s’était déjà croisées en compétition mais on a vraiment fait connaissance au Pôle de Toulon.

Le feeling est-il tout de suite passé entre vous ? 
Léa : Oui, je me tout de suite bien entendu avec Sheyen.
Sheyen : Oui.

Comment décririez-vous l’autre ?
Léa : Comme quelqu’un de gentille et têtue.
Sheyen : Léa est quelqu’un de très gentille, avec ses défauts et ses qualités.

Comment qualifieriez-vous votre relation ? 
Léa et Sheyen : Nous sommes des soeurs de la semaine !

Comment décririez-vous la gym de l’autre ? 
Léa : Sheyen a une gym dynamique et fluide.
Sheyen : Léa a une gym avec de l’amplitude et de qualité.

IMG_9605

Léa, que t’apporte Sheyen au quotidien ?
Léa : Je peux lui parler de tout. C’est avec elle que j’ai mes meilleurs fous rires de la semaine.

Sheyen, que t’apporte Léa au quotidien ? 
Sheyen : Des gros fous rires !

Qu’est-ce qui vous rapproche autant selon vous ? 
Léa : Le fait d’être dans la même famille d’accueil et d’avoir suivi quasiment le même parcours (mêmes Pôles).
Sheyen : De vivre ensemble, d’aller en cours ensemble, etc.

Sheyen, y-a-t-il un conseil que Léa t’a donné un jour et qui t’a profondément marqué ? 
Sheyen : Je ne sais pas mais ce que je peux dire c’est qu’elle m’aide quand ça ne va pas.

Léa, en tant qu’aînée, quel rôle tiens-tu auprès de Sheyen ? 
Léa : Je ne tiens aucun rôle puisque, d’une part, on n’a pas vraiment un grand écart d’âge, et je pense aussi qu’on est aussi folles l’une que l’autre !

Qu’aimeriez-vous vous dire ? 
Sheyen : Merci à elle de me donner de la bonne humeur, même s’il y a des hauts et des bas, et que je l’aime.
Léa : Rien de spécial car je lui dis déjà pas mal de bêtises (Rires). Sinon, j’aimerais lui dire que je l’aime beaucoup.

Propos recueillis par Charlotte Laroche
Photos Gym de France 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *