Actualités | Le dossier du mois

Nouveau code de pointage (2017-2020) : qu’est-ce qui change pour les féminines ?

21 avril 2017
xxx

[DOSSIER DU MOIS D’AVRIL] Chaque Jeux Olympiques laissent place à un nouveau code de pointage. Après avoir analysé les principaux changements du code masculin, intéressons-nous à ceux qui concernent les féminines. Quelles sont les principales modifications ? Certaines gymnastes sont-elles plus handicapées en fonction de leur profil ? Ou encore certains agrès sont-ils plus concernés que d’autres ? Le point, en quatre questions, avec un juge international français.

Quelles sont les principales modifications ?

  • La principale modification est la suppression de l’exigence de composition (EC) de sortie aux barres, à la poutre et au sol (dans l’ancien code, au sol, il fallait que le dernier élément acrobatique dans une ligne acrobatique soit un élément de valeur C ou D pour avoir 0,3 ou 0,5  d’exigence de composition, NDLR). La note D perd donc 0,5 point par rapport à l’ancien code. 
  • D’un point de vue de la reconnaissance des éléments, il y a désormais une volonté d’être plus tolérant avec les sauts gymniques avec tours (tolérance de 30°) ainsi qu’avec les sauts pied tête. Le seul critère étant l’extension de la tête et le haut du dos cambré. 
  • L’évaluation des éléments gymniques est plus globale : 0.1/0.3/0.5 en fonction de la/les fautes reconnue(s).
  • En terme de pénalité, le retour du dynamisme est apprécié par l’ensemble des juges.
  • Aux barres, il n’y aucun changement dans les EC ni les valeurs de liaison. C’est l’agrès pour lequel il y a le moins de modifications. La seule nouveauté est le fait qu’on ne puisse prendre en compte que trois éléments ayant la même racine. Ce qui risque de limiter la répétition des éléments du même style.
  • A la poutre, pas de modification sur les EC. En revanche, beaucoup de modifications sur les valeurs de liaison (en accro tout doit être du rebond, en mixte D+B au lieu de D+A, en gymnique C+C). Au niveau des éléments, beaucoup d’entrée ont pris une valeur (toutes les entrées en rondade par exemple), les sauts antéro ont également pris une valeur. D’un point de vue déductions, peu de changement. Le plus grand changement concerne les ajustements (pas et mouvements inutiles) comme le fait de taper avec son pied en bout de poutre pour vérifier qu’on soit bien à l’extrémité de celle-ci.
  • Au sol, les EC acrobatiques doivent être réalisées dans une ligne acrobatique (la vrille, la double rotation transversale, le salto avant et le salto arrière). A noter quelques modifications sur les valeurs de liaisons mixtes notamment. Beaucoup de saut sont identiques et ne peuvent donc être réalisés qu’une seule fois (saut carpé écarté = saut antéro). Peu de changements en revanche pour les déductions.

 

Certains agrès sont-ils plus concernés que d’autres par les modifications ?

Les barres sont très peu concernées en terme de changement. La poutre est à mon avis, l’agrès pour lequel il risque d’y avoir le plus de changement en terme de contenu.

 

Quel est l’impact de ses modifications sur les gymnastes ? 

Je pense que toutes les gymnastes vont pouvoir s’adapter facilement à ce nouveau code. Au niveau national, le plus difficile sera peut-être au sol et de réussir à mettre toutes les EC dans une ligne acrobatique (la vrille avant de l’impulsion ne valide plus l’EC de vrille ni celle de salto avant). Au niveau international, je pense que ça ne posera aucun souci.

Avec les modifications, risque-t-on de voir plus souvent certains éléments à certains agrès ? Ou à l’inverse, certains éléments risquent-ils de disparaître ?  

Aux barres, je pense qu’on va voir plus de Jaëger carpé serré car il a pris une valeur et est maintenant en E.  A la poutre, je pense que les entrées vont être davantage variées (avec le retour des rondade flip (D), rondade salto (E), et aussi le saut changement de jambe qui est en D maintenant). Nous allons voir beaucoup de séries de trois éléments (acro, gymniques ou mixtes) qui sont valorisées ce qui va être un vrai casse-tête pour les juges pour savoir si c’est enchaîné ou non… Nous allons aussi voir, je pense, des sauts gymniques départ en latéral car ils ont une valeur supplémentaire (par exemple le saut antéro en latéral est maintenant en C). Des séries mixtes plus variées vont aussi faire leur apparition (saut en D + acro B comme saut écart pied-tête suivi de flip poisson). Au sol, je doute qu’on voit beaucoup de série mixtes. On ne verra plus de facial ou costal car ils ne valident plus l’EC 4. On va donc revoir des salti en avant soit amené d’une accro arrière (double vrille et demie + salto avant) ou salto pied décalé et série arrière ou série en avant (saut de mains + vrille avant).

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *