Interview croisée

L’interview croisée de Lorette Charpy et Djenna Laroui

1 novembre 2017
IMG_5866_GF

Au fil de leur carrière, les gymnastes créent des liens forts avec certaines gymnastes qu’elles croisent tout au long de leur parcours et créent même parfois de véritables liens fraternels, se considérant alors comme des soeurs ou des frères de coeur. Un thème auquel j’ai voulu m’intéresser à travers une série d’interview croisées. Après Clara Beugnon et Iness Ben Rhouma, Louna Dozon et Mélina Hamames-Moallic, Aline Friess et Juliette Bossu, Louise Vanhille et Grâce Charpy, Sarah Korn et Sophia Serseri, c’est au tour de Lorette Charpy et Djenna Laroui, toutes deux pensionnaires du Pôle de Saint-Etienne, de se confier sur leur relation fusionnelle. L’une évolue en senior, l’autre en espoir. Une différence d’âge et d’expérience qui les nourrit au quotidien.

Gym and News : Quand et comment vous êtes-vous rencontrées ?
Lorette Charpy : Nous nous étions déjà vues lors de stages que Djenna faisait au Pôle ou au Gymnic Show où elle prenait le rôle de Nadia Comaneci. Mais nous nous sommes réellement rencontrées lorsque Djenna est rentrée au Pôle en 2016. C’est à partir de ce moment-là que nous sommes devenues de plus en plus proches.

Le courant est-il tout de suite passé entre vous ?
Djenna : Oui et nous nous sommes rapprochées au fil du temps. Nous avons aussi beaucoup de ressemblance en gym.
Lorette : Oui le courant est tout de suite passé entre nous même si au début, nous ne nous parlions pas forcément tout le temps. Au fur et à mesure des entraînements, nous nous sommes de plus en plus rapprochés..

Djenna, comment décrirais-tu Lorette ?
Djenna : Je la décrirai en trois mots : gentille, souriante et drôle.

Comment décrirais-tu Djenna ?
Lorette : Djenna est quelqu’un qui est pleine d’envie. Elle est drôle et gagnante.

Djenna, quelle est la plus grande qualité de Lorette selon toi ?
Djenna : Sa plus grande qualité est sa détermination.

Lorette, quelle est selon toi la plus grande qualité de Djenna ?
Lorette : Elle est très drôle ! Elle fait tellement rire !

IMG_6205_GF

Djenna, comment qualifierais-tu la gym de Lorette ?
Djenna : Explosive et tonique.

Lorette, comment qualifierais-tu la gym de Djenna ?
Lorette : Djenna a une gym de roumaine.

Djenna, est-ce important pour toi d’avoir une grande soeur de coeur ?
Djenna : Oui c’est important. Lorette est toujours là pour me soutenir.

Qu’attends-tu de Lorette ?
Djenna : J’attends qu’elle continue à me donner des conseils techniques mais aussi psychologiques.

Lorette, en tant que grande soeur de coeur, quel rôle tiens tu auprès de Djenna ?
Lorette : J’essaie de la conseiller au maximum et de l’aider lorsque ça va moins bien. Djenna m’aide aussi parfois.

Te sers-tu de ton expérience, de tes erreurs, de tes succès pour conseiller Djenna ?
Lorette : Oui bien sûr, c’est important d’utiliser son vécu pour conseiller une personne. J’essaie de me servir de mes erreurs pour qu’elle ne les reproduise pas. J’essaie vraiment de lui donner les meilleurs conseils possibles.

Djenna se tourne t-elle souvent vers toi pour avoir des conseils ?
Lorette : Oui elle se tourne vers moi mais lorsque je vois qu’elle a besoin de quelqu’un, c’est surtout moi qui viens vers elle.

Qu’est-ce qui vous rapproche selon toi et qui a fait que tu la considères comme une petite soeur de coeur ?
Lorette : J’ai l’impression qu’à l’entraînement, on fait pareil. Je ne sais pas trop comment expliquer mais on a un peu la même mentalité. On a les mêmes manières de s’entraîner. Puis Djenna est vraiment quelqu’un que j’apprécie. Comme toutes les autres petites du Pôle aussi.

Tu es la plus jeune de tes soeurs, te sers-tu des conseils de tes grandes soeurs pour conseiller et aiguiller Djenna ?
Lorette : Non pas forcément ou alors c’est inconscient. C’est vrai que parfois que je lui donne des conseils qui m’ont déjà été donnés. Mais je lui donne surtout les conseils qui me semblent être les plus adaptés à la situation.

IMG_6209_GF

Quel regard portes-tu sur le parcours de Djenna ?
Lorette : Djenna peut aller loin. Il faut qu’elle continue à avancer et qu’elle croit en elle. Djenna a des facilités et j’espère, je pense, qu’elle atteindra l’équipe de France et qu’elle fera de grandes compétitions.

Selon toi, est-ce important lorsqu’on fait de la gym de haut-niveau, d’avoir ce type de relation « soeur de coeur » avec une personne ?
Lorette : Je pense qu’il est important d’avoir une gymnaste avec qui on a un peu plus d’affinités. Lorsqu’on fait du haut-niveau, c’est bien de pouvoir se « confier » à quelqu’un. Il est bien aussi de pouvoir et d’être conseiller par une personne en qui on a confiance. Donc oui, je pense qu’il faut avoir ce genre de relation avec une personne qui connaît le milieu.

Qu’aimeriez-vous vous dire ? 
Djenna : J’aimerais dire à Lorette qu’elle m’apporte beaucoup dans cette aventure au Pôle. J’aimerais aussi lui dire qu’elle reste comme elle est et je lui souhaite beaucoup de réussite pour la suite.
Lorette : J’aimerais lui dire qu’elle peut me faire confiance, que si elle a besoin, à n’importe quel moment, je serais là pour elle, que j’espère qu’elle atteindra ses objectifs et pour terminer, j’aimerais lui dire merci pour ce qu’elle m’apporte.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News
Merci à Laurie Pina pour les photos exclusives. Retrouvez toutes ses photos sur sa page Facebook (cliquez ici)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *