Les 5 moments marquants de Claire Martin

0
58

Médaillée de bronze à la poutre aux championnats d’Europe de Montpellier, en 2015, Claire Martin fait partie de ces gymnastes françaises qui ont marqué le public. « Retraitée » depuis janvier 2017, elle mène désormais une vie épanouie dans le sud de la France aux côtés de son compagnon, Bryan Tarrade, ancien pensionnaire du Pôle France d’Antibes. Plus d’un an après l’annonce de son retrait du haut-niveau, Claire revient sur les 5 moments marquants de sa carrière. Le tout avec toute la gentillesse et la bienveillance qu’on lui connaît.

1- Premier moment marquant, ma première sélection en équipe de France en 2010 pour un stage à Tirrenia en Italie. Ce fut très enrichissant d’être aux côtés de nombreuses gymnastes qui, aujourd’hui encore, continuent de briller comme l’italienne Lara Mori ou la turque Tutya Yilmaz. Je me suis certes fracturée le pied mais j’ai adoré ce stage ! Entre les entraînements intenses, la plage et les moments de partage, c’était parfait pour une première sortie avec la France. Un souvenir qui remonte à loin déjà puisque c’était il y a 8 ans mais je me souviens encore de beaucoup de choses.

2- Deuxième moment marquant, les championnats de France à Mulhouse en 2013 où j’ai eu 3 médailles (l’argent au général en junior, l’argent en poutre avec les seniors et l’or au sol avec les seniors toujours) ! J’étais tellement heureuse par ces résultats parce que malgré ma blessure à la hanche j’ai quand même pu réaliser de bons résultats. Ma seule chute en barres me coûte la première place au général mais j’étais quand même très contente de moi. Et mes coachs aussi !

3- Troisième moment marquant, le FOJE en 2013, les championnats d’Europe et le Massilia en 2014 mais également plusieurs championnats de France. Un ensemble de compétitions où j’ai pu concourir en finale poutre (j’en ai oublié je pense, Rires). Je n’ai pas toujours brillé lors de ces finales mais cela a été de belles opportunités et des entraînements toujours plus intenses qui m’ont permis de monter sur le podium en 2015 à Montpellier lors des championnats d’Europe, et d’apprendre à gérer la pression ! J’ai eu des déceptions lors de ces finales, sauf au FOJE où j’ai terminé 3eme, mais aujourd’hui j’en ai tiré des leçons et, sans ces finales, je ne pense pas que j’aurais pu réaliser le mouvement que j’ai réalisé à Montpellier.

4- Quatrième moment marquant, les championnats du monde de Nanning et de Glasgow en 2015. Ces deux compétitions sont de belles expériences encore une fois même si je reste sur des déceptions personnelles, à la poutre notamment…  2015 a été un moment de remise en question pour moi mais j’ai été très bien suivie et cela m’a permis d’être reboostée et de revenir au Massilia plus forte que jamais, en poutre surtout ! Ce sont des moments exceptionnels que je n’oublierai pas. Encore des moments d’échanges et de partages avec des gym internationales et la possibilité de voir leur entraînement et leur méthode de travail m’a beaucoup aidée.

5- Cinquième et dernier moment marquant, mon arrêt de carrière en 2017. Mon choix avait été mûrement réfléchi. C’était une décision personnelles prise néanmoins en accord avec mes coachs. Je ne regrette rien comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire. J’ai fait ce que j’ai pu faire. Peut-être que j’aurais pu aller plus loin qui sait ? Mais avec des si on referait le monde comme on dit ! Certes je n’ai pas atteint mon objectif de faire les JO mais à quoi bon les faire sans être au meilleur de sa forme, déçue de ce qu’on présente et pas fière… ? Je n’ai pas fait les JO mais j’ai réalisé de belles choses et, sans paraître prétentieuse, loin de là, car je ne suis pas comme ça, je suis fière de moi. J’ai eu la chance de décrocher plusieurs médailles internationales, de faire de nombreuses compétitions internationales et de belles performances aux championnats de France. Tous ces moments font partie de ma vie maintenant et ont fait la personne que je suis aujourd’hui. La gym et ma carrière font partie intégrante de ma vie. Ce ne sont que des bons moments, les pires s’effaçant petit à petit !

J’aurais pu citer beaucoup d’autres moments, c’était dur de choisir… mais je pense que tout cela reflète bien ma carrière et tous ces moments…

Propos recueillis par Charlotte Laroche
Photo Damien Lecatelier

—> Envie de connaître les 5 moments marquants d’un(e) ancien(ne) gym ? N’hésitez pas à faire une suggestion dans les commentaires !

Lire aussi : 

Claire Martin : « Aujourd’hui je mène une vie libre, paisible et harmonieuse »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom