Non classé

La France a un incroyable talent : Lucas, le gymnaste acrobate

7 février 2018
Lucas La France a un incroyable talent

Il s’appelle Lucas Dmitrovic, il a 11 ans, est licencié au club de Vernon, en Normandie, et a participé à l’émission de télévision La France a un incroyable talent. Retour sur cette expérience incroyable d’un jeune gymnaste qui vise désormais une qualification aux championnats de France élite.

Accompagné de son entraîneur, Christopher, Lucas Dmitrovic a tenté la belle aventure de l’émission La France a un incroyable talent. Une belle aventure qu’il a croquée à pleine dents et qui lui a permis de se hisser jusqu’aux demi-finales grâce à des prestations de qualité dans lesquelles il mêlait gym et spectacle. « Nous avons souhaité casser les codes en proposant un show d’acrobatie avec de la gym et du freestyle mais il a utilisé son potentiel de gymnaste pour proposé un numéro de qualité, » explique Christopher son entraîneur au club de Vernon.

C’est son père qui a décidé de l’inscrire à l’émission en envoyant une vidéo à la production. Une vidéo remarquée qui lui a permis d’atteindre directement le casting de l’émission sans passer par les pré-castings. Ensuite, tout s’est enchaîné à une vitesse folle. Afin d’être prêt le jour J, Lucas restait chaque soir après l’entraînement pour préparer et peaufiner son numéro. Pour l’émission, Christopher, son entraîneur au club de Vernon qui tient également une école de danse et d’acrobatie (So dance Studio), lui a concocté un tableau spécialement créé pour l’émission. « Lucas fait partie de mon école d’acrobatie et il a l’habitude du spectacle, livre Christopher. Participer à l’émission était quelque chose qui le motivait et il a pris beaucoup de plaisir à faire tout ça. » Alors certains regretteront que Lucas n’a pas proposé un numéro purement gymnique, d’autres féliciteront son parcours qui aura permis à la gym, certes transformée en un show d’accro, de se faire une place à la télévision. « Il ne faut pas oublier que nous sommes dans une émission de télévision et que nous ne pouvions pas proposer un  simple mouvement de sol qui n’aurait pas parlé aux gens, » précise avec justesse Christopher.

Un tableau plébiscité notamment par Kamel Ouali, membre du jury. « Le moment où Kamel Ouali m’a parlé pour me donner des conseils est mon meilleur souvenir« , sourit Lucas avant d’ajouter : « Lors de ma première prestation, il m’avait dit que ma prestation était très bien mais que pour la demi-finale, il souhaitait que je raconte une histoire. Avec Christopher, nous avons donc travaillé pour présenter un autre numéro qui racontait une histoire. Et mon père s’est chargé de monter un décor. » Malheureusement, l’aventure s’est arrêtée aux portes de la finale pour Lucas. « Je suis déçu mais je m’y attendais quand même un peu. En face de moi, il y avait un autre acrobate et je savais qu’il irait en finale. Mais je ne retiens que du positif. C’était une super expérience. Et si avant de passer, j’étais super stressé, dès que je suis entré sur scène, tout le stress avait disparu. J’ai alors vécu un moment magique, » se souvient-il les yeux encore plein d’étoiles.

mms_20180207_155052

Le papa est quant à lui extrêmement fier de son fils. « J’ai vécu le moment avec lui et j’étais à fond derrière lui ! Je suis tellement fier de son parcours. Même s’il n’est pas allé au bout, il a montré de belles choses, » confie-t-il avant de compléter : « C’était un peu comme une compétition car il y a la pression de la chute et toutes les accros étaient à faire sur le dur car on ne pouvait avoir de praticable. Ils ne sont pas nombreux à pouvoir présenter toutes ces accros sur du dur. Mais même s’il y avait cette petite pression de la chute, sinon il y était vraiment pour s’amuser. Et il s’est vraiment amusé. ! On l’a soutenu mais jamais poussé. C’était son moment, à lui, et, nous, nous étions là pour l’accompagner. La production veille d’ailleurs à ce que ce soit l’enfant qui veuille être là et pas uniquement les parents. »

Aussi à l’aise sur un sol dur que sur un praticable, Lucas, qui a commencé la gym à l’âge de 3 ans, a donc vécu un moment inoubliable au cours duquel il a pu montrer une partie de son talent devant des millions de téléspectateurs. Mais désormais, la gym spectacle a été mise de côté en vue d’une nouvelle échéance : les championnats de France élite. Le jeune gymnaste de Vernon tentera en effet de décrocher sa sélection pour les France élite en avril prochain. Quatrième il y a deux ans, il espère poursuivre sur sa lancée et rejoindre peut-être un jour un Pôle… « C’est l’un de mes objectifs ! Et à plus long terme, j’aimerais bien rejoindre le Cirque du soleil, l’un de mes rêves, » conclut-il.

Que ses rêves finissent par devenir réalité…

Retrouvez le tableau de Lucas en demi-finale de la France a un incroyable talent en cliquant ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *