La boîte à mots

La boîte de sept mots avec… Eva Meder

11 février 2018
Eva Meder Belgique

Après plus d’un an d’absence, la boîte de sept mots fait son grand retour ! Aujourd’hui on retrouve la jeune pensionnaire du Pôle de Dijon Eva Meder qui brigue une sélection pour les championnats d’Europe junior en août prochain. Le principe de la boîte de sept mots est simple : à travers sept mots que je choisis et qui font référence à leur carrière, le ou la gymnaste interviewé se confie.

PÔLE DE DIJON

Tellement de choses à dire sur le Pôle de Dijon. Ces deux dernières années ont été difficiles car la première année nous n’avions pas de salle en raison d’un plafond qui s’effondrait et la deuxième année, Nadia a eu un heureux événement, elle est tombée enceinte, mais malheureusement ils ont eu du mal à trouver un entraîneur pour la remplacer. Finalement, Paco arrive lundi, c’est une merveilleuse nouvelle ! Je tiens également à remercier tous les entraîneurs venus pour nous aider quand nous n’avions pas d’entraîneur officiel (Véro, Eric, Myriam, Marc, Franck) et bien sûr Nadia qui est restée derrière nous pendant ce moment difficile.

 

NADIA

Nadia c’est un peu comme notre deuxième maman. Elle est coach, psychologue, kinésithérapeute, etc. Elle a été là à chaque fois que ça n’allait pas. Quand les personnes essayaient de me mettre des bâtons dans les roues, elle était là. Je ne sais même pas comment je pourrais la remercier. Vivement son retour parmi nous.

 

Eva Meder et NAdia

 

CHAMPIONNATS D’EUROPE

C’est un de mes rêves les plus fou ! Je vais tout faire pour y arriver malgré mon test à Saint-Etienne qui ne s’est pas très bien passé. J’étais fatiguée et j’ai chuté à une nouveauté en entrée de poutre et en barres, j’ai également chuté. Je vais me rattraper.

 

OBJECTIF

Mon objectif cette année est de regagner ma place au sein du collectif France car à mon test à Saint-Etienne, j’ai fait 3 chutes et ça m’a beaucoup pénalisée. Donc c’est mon principal objectif et ensuite bien sûr faire les championnats d’Europe !

 

SACRIFICE

Mon sacrifice est de ne pas être chez moi au quotidien et d’être à l’internat. Même si ça n’a jamais été vraiment dur pour moi, ma famille me manque dans les moments difficiles et je tiens à les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Je les aime tellement.

 

Eva Meder Combs la ville

 

RÊVE

Je pense que tout le monde a le même rêve ! Forcément c’est d’aller aux JO. Je n’arrêterai pas avant d’avoir réalisé mon rêve. Tout le monde est derrière moi et je n’ai jamais cessé de rêver. Et puis bien sûr, l’un de mes plus gros rêves serait de décrocher une médaille olympique.

 

FIERTÉ

Je suis fière de mes podiums à Guadelajara en Espagne car j’ai remporté la médaille d’or en poutre et la médaille de bronze au sol. C’était une superbe expérience.

 

Propos recueillis par Charlotte Laroche

 

Pour en savoir plus sur Eva Meder, retrouvez l’interview qu’elle m’avait accordée en juin dernier en cliquant ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *