Actualités | GAM | Interview classique

Julien Gobaux : « Je voyais enfin le bout du tunnel »

18 avril 2018
julien gobaux 2

Il s’était fait discret depuis les Jeux Olympiques de Rio, en août 2016, en raison de blessures à l’épaule qui avaient finalement nécessité une opération. Après de longs mois d’absence, Julien Gobaux a fait son grand retour lors du test qui s’est déroulé à La Madeleine le 11 avril dernier. Premier, il a décroché avec brio sa qualification pour les championnats de France élite. Entretien.

Gym and News : Julien, après de longs mois d’absence, tu signes un retour gagnant. Heureux ?
Julien Gobaux : Oui, je suis super content surtout que je ne pouvais pas rater ce test. C’était ma dernière chance pour réaliser les minima afin d’être sélectionné pour les championnats de France élite donc je ne pouvais pas passer à côté !

Tu décroches ta qualification pour les France élite et tu termines aussi premier ! C’est une double satisfaction ?
C’est sûr que je suis super content d’avoir fini premier mais pour moi le plus important est d’avoir fait un tour sans chute. C’était la deuxième fois que je matchais à nouveau sur les 6 agrès depuis les Jeux de Rio et je suis vraiment satisfait de ce que j’ai pu montrer. C’est bon pour la confiance, surtout après une si longue absence !

Comment as-tu vécu cet arrêt forcé ?
Il y a eu des moments difficiles, comme pour tout blessé, mais maintenant tout cela est derrière moi. De toute manière, je ne pouvais plus échapper à l’opération car mon épaule était devenue de plus en plus douloureuse. J’en étais même gêné dans la vie de tous les jours. De simples gestes de la vie quotidiennes devenaient compliqués à faire. Prendre un pull ou un verre dans une étagère me faisait mal par exemple. A la gym, les douleurs étaient également de plus en plus fortes. Grâce à l’opération, tout est rentré dans l’ordre depuis. J’ai toujours un peu mal parfois à l’entraînement mais c’est normal, c’est quand je pousse un peu trop. Sinon, dans la vie quotidienne, je ne suis plus du tout gêné.

Comment s’est passé ton retour après ton opération ? 
Après avoir été à l’arrêt à cause d’une blessure à l’épaule gauche peu de temps après les Jeux de Rio, j’ai commencé à être de nouveau gêné à l’épaule droite. A la base, mes douleurs étaient à l’épaule droite mais à force de compenser avec mon épaule gauche, j’en avais contracté une autre blessure. Une fois que tout était rentré dans l’ordre à gauche, j’ai retrouvé de fortes douleurs à l’épaule droite. J’ai donc été opéré le 1er juin et ensuite j’ai été à l’arrêt total pendant 3 mois. En septembre, j’ai repris doucement. J’ai commencé par faire du sol et du saut. Ensuite j’ai repris les arçons et les barres parallèles. A la fixe, j’ai repris vraiment progressivement et j’ai repris les anneaux qu’en janvier. Et depuis début mars, j’ai vraiment repris sur les 6 agrès. Au total, je suis resté un an sans pouvoir faire les 6 agrès. Cette période m’a semblé être interminable ! Je voyais les autres progresser alors que moi je ne pouvais rien faire. Moralement, c’était dur. On remet beaucoup de choses en questions. Je me demandais si l’opération allait marcher ? Si j’allais pouvoir rattraper mon retard par rapport au reste du collectif ? Quand j’ai pu réintégrer le collectif et participer aux stages France, je me suis dit que je voyais enfin le bout du tunnel !

Après ce succès à La Madeleine, quels objectifs te fixes-tu désormais ? 
Nous avons un test mardi prochain à Lyon, sélectif pour les Jeux Méditerranéens. Je suis donc concentré sur cette échéance-là. Sinon mes deux autres objectifs internationaux sont les championnats d’Europe et les championnats du monde. Avant tout cela, il y aura les France élite à ne pas rater, une étape décisive pour les sélections futures.


Propos recueillis par Charlotte Laroche 

 

Test de rattrapage de la Madeleine, qualificatif pour les championnats de France élite : 

Classement senior : 

1- Julien Gobaux 83.350
2- Guillaume Augugliaro 80.450
3- Mathias Philippe 80.250
4- Kévin Antoniotti 79.800
5- Kévin Carvalho 79.750
6- Cameron-Lie Bernard 79.600
7- Antoine Borello 79.200
8- Paul Degouy 79.150
9- Mathias Guillouart 79.000
10- Julien Saleur 78.950
11- Baptiste Miette 78.400
12- Léo Valentin 78.250
13- Loris Frasca 78.150
14- Robin Caillaud 77.450
15- Fabio Barzasi 77.400 (pas qualifié)
16- Alexis Villaume 76.800
17- Killian Parasme 76.100
18- Lorenzo Pambianchi 75.450
19- Shun Petit 72.650 (pas qualifié)
20- Edgar Boulet 51.500 (4 agrès)
21- Sandy Martineau 48.200 (4 agrès)
22- Cyril Tommasone 41.250 (3 agrès)

Minima senior GAM (selon les années de naissance) : 
1999 : 75 points
1998 : 76 points
1997 et plus : 78 points 

 

Classement U18 : 

1- Quentin Bègue 78.650
2- Mathys Cordule 77.550
3- Benjamin Osberger 77.350
4- Dimitri Florent 76.900
4- Elies Rosieres 76.900
6- Marin Favier 76.200
7- Enzo Fazari 76.000
7- Martin Douville 76.000
9- Bastien Eloy 75.850
10- Lucas Noblet 75.500
11- Thomas Jollain 74.600
12- Melwin Touchais 74.450
13- Tom Masia Pacholczyk 74.250
14- Julien Maréchal 74.050
15- Alexis Demigha 73.250
16- Pierre Yvenel Stephan 73.150
17- Alexis Blin 72.900
18- Sebastien Lambert 71.850
19- Titouan Pannetier 71.250
20- Mathieu Ogiez 66.900
21- Raphael Saconney 66.700

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *