Jeux Olympiques de Rio : Trois questions à… Oréane Lechenault

1
209
during Women's qualification for Artistic Gymnastics on Day 2 of the Rio 2016 Olympic Games at the Rio Olympic Arena on August 7, 2016 in Rio de Janeiro, Brazil

Membre de l’équipe de France féminine de gym, Oréane Lechenault, la benjamine du clan tricolore, vient de disputer ses premiers Jeux Olympiques, à Rio. Si elle n’a pas réussi à se qualifier en finale, dans la nuit de dimanche à lundi à cause de deux chutes (aux barres et au saut), elle a néanmoins livré une très belle compétition, pleine d’espoir pour l’avenir, avec des mouvements solides et maîtrisés en poutre et au sol. Au lendemain des qualifications, elle a accepté de répondre à trois questions.

Gym and News : Oréane, comment as-tu vécu tes Jeux Olympiques ?
Oréane Lechenault : J’ai pris énormément de plaisir sur cette compétition. C’était énorme ! Le public, l’ambiance. C’était super. C’est vrai que ce n’était pas la compète parfaite, j’aurais voulu faire mieux mais je ne retiens que du positif. Et surtout, j’ai pris beaucoup, beaucoup de plaisir. C’était mon rêve et je l’ai fait ! Je suis fière de ce qu’on a fait. On a tout donné, on n’a rien lâché.

Oréane et Marine Brevet
Séquence émotion et soulagement entre Marine Brevet et Océane Lechenault à la fin de la compétition. Photo capture d’écran.

Tu as chuté dès le début de ton mouvement aux barres asymétriques. Comment as-tu réussi à te remobiliser après ? 
C’est vrai que, au début de la compétition, j’étais un peu stressée mais j’ai bien su me reprendre pour pouvoir finir mon mouvement de barres. Après les barres, j’avais beaucoup moins de stress. Le premier agrès était passé, on était rentré à fond dans la compète.

Tu as enflammé l’Arena avec ta chorégraphie au sol et tu as eu les ovations du public. On a même pu voir les juges sourire, comment on se sent à ce moment-là ? Fière ? 
Au sol, c’est vrai que j’ai adoré ! Ce moment était incroyable. Le public m’a vraiment portée et c’est vrai qu’à la fin, lorsqu’on entend les ovations du public, on se dit  »waouh !!! C’est pour moi tout ça (Rires).

Photos FFG
Les féminines se sont montrées soudées, euphoriques et radieuses.

Propos recueillis par Charlotte Laroche pour Gym and News

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom