Internationaux de France : Pluie d’or et de médailles pour les Français

2
624

Françaises et Français ont répondu présent à l’AccorHotels Arena de Bercy en ce 30 septembre ! Présent sur l’ensemble des agrès, excepté le saut féminin, ils ont décroché 7 médailles, dont 5 en or.

C’est le dernier grand rendez-vous avant les championnats du monde de Doha et, devant leur public, les tricolores avaient à coeur de bien faire. Une opération réussie avec de magnifiques finales. Au sol, Julien Gobaux, alors qu’il visait un podium sur cet agrès, a laissé filé le podium et se classe sixième. Ensuite, Cyril Tommasone a su répondre présent en s’imposant aux arçons. Après avoir manqué la finale lors des championnats d’Europe de Glasgow, le spécialiste des arçons a ainsi pu reprendre confiance à quelques semaines des Mondiaux. Au même moment, Juliette Bossu, toujours aussi exceptionnelle sur cet agrès, est allée chercher l’or aux barres asymétriques. Moins de réussite en revanche pour Mélanie De Jesus Dos Santos qui se classe 8eme en raison d’une pose de genoux sur le salto pak. Aux anneaux, Samir Aït Saïd, médaillé d’argent l’an dernier et très attendu, a su répondre présent et est allé chercher cette médaille d’or qu’il convoitait tant et qu’il méritait tant. Un retour sur la scène internationale réussi pour le pensionnaire du Pôle d’Antibes, absent lors des derniers championnats d’Europe en raison d’une blessure à une épaule. Au saut, Loris Frasca a confirmé sa montée en puissance en allant chercher l’or. A la poutre, Marine Boyer a réalisé quelques erreurs sur certaines de ses connexions perdant ainsi de précieux points mais s’est montrée particulièrement solide sur certains de ses gros éléments. Si elle visait l’or, elle repart finalement avec l’argent. Malgré cette belle deuxième place, elle n’a pu cacher sa déception au micro de RMC Sport. Au sol, après son échec aux barres asymétriques, Mélanie De Jesus Dos Santos, championne d’Europe en titre sur cet agrès, a su se remobiliser pour survoler la finale et aller chercher l’or. Déçu à la suite de sa finale sol, Julien Gobaux, l’actuel meilleur généraliste français, a décroché une très belle médaille d’argent aux barres parallèles. Dernier tricolore à se présenter lors de ces finales des Internationaux de France, Edgar Boulet manque le podium à la barre fixe pour 5 petits centièmes. Malgré un mouvement maîtrisé et des lâchers rattrapés, il termine quatrième.

Barres asymétriques : 

1- Juliette Bossu (FRA) 14.200
2- Jonna Adlerteg (SWE) 13.850
3- Elsabeth Black (CAN) 13.600
4- Ana Perez (ESP) 13.400
5- Helena Bonilla (ESP) 13.250
6- Diana Varinska (UKR) 13.150 (chute)
7- Elissa Downie (GBR) 13.100 (chute)
8- Mélanie De Jesus Dos Santos (FRA) 12.450 (chute)

 

Poutre :

1- Elsabeth Black (CAN) 13.900
2- Marine Boyer (FRA) 13.350
3- Helena Bonilla (ESP) 13.050
4- Diana Varinska (UKR) 12.850
5- Ana Derek (CRO) 12.100
6- Aneta Holasova (CZE) 12.100
7- Jessica Castles (SWE) 11.800
8- Farah Hussein (EGY) 11.650

 

Sol :

1- Mélanie De Jesus Dos Santos (FRA) 13.750
2- Elsabeth Black (CAN) 13.050
3- Aneta Holasova (CZE) 12.850
4- Ana Derek (CRO) 12.800
5- Ana Perez (ESP) 12.700
6- Ko-Ching Fang (TPE) 12.650
7- Nora Feher (HUN) 12.050
8- Mandy Mohamed (EGY) 11.500

Saut :

1- Oksana Chusovitina (UZB) 14.250
2- Elsabeth Black (CAN) 14.200
3- Tjasa Kysselef (SLO) 13.600

GAM

Sol :

1- Artem Dolgopoyat (ISR) 14.950
2- Jorge Vega Lopez (GUA) 14.650
3- Rayderley Zapata (ESP) 14.550
4- Alexander Shatilov (ISR) 14.500
5- Yahor Sharamkou (BLR) 14.250
6- Julien Gobaux (FRA) 14.200
7- Vladyslav Hryko (UKR) 13.850
8- Yuya Kamoto (JPN) 11.750 (2 chutes) 

Arçons :

1- Cyril Tommasone (FRA) 14.850
2- Thierry Pellerin (CAN) 14.650
3- Saso Bertoncelj (SLO)14.550
4- Kohei Kameyamma (JPN) 14.450
5- Vladyslav Hryko (UKR) 14.150
6- Vasili Mikhalitsyn (BLR) 14.000
7- Andrii Sienichkin (UKR) 13.150
8- Dariy Morozov (AZE) 12.450

Anneaux :

1- Samir Aït Saïd (FRA) 15.100
2- Igor Radivilov (UKR) 14.950
3- Denis Abliazin (RUS) 14.850
4- Ibrahim Colak (TUR) 14.850
5- Kazuya Takahashi (JPN) 14.650
6- Yuya Kamoto (JPN) 14.650
7- Andrei Vasile Muntean (ROU) 14.450
8- Ali Zahran (EGY) 13.400

Saut :

1- Loris Frasca (FRA) 14.825
2- Andrey Medvedev (ISR) 14.775
3- Hamza Hossaini (MAR) 14.625
4- Heikki Saarenkento (FIN) 14.225
5- Hidenobu Yonekura (JPN) 14.200
6- Igor Radivilov (UKR) 14.125
7- Fabian De Luna (MEX) 13.725
8- Mohamed Moubarak (EGY) 13.500

Barres parallèles :

1- Seiya Taura (JPN) 14.600
2- Julien Gobaux (FRA) 14.400
3- Ahmet Onder (TUR) 13.800
4- Adam Babos (HUN) 13.350
5- Vasili Mikhalitsyn (BLR) 13.150
6- Ferhat Arican (TUR) 12.850
7- Marios Georgiou (CYP) 120850
8-Robert Tvorogal (LTU) 10.800

Barre fixe :

1- Seiya Taura (JPN) 14.300
2- David Vecsernyes (HUN) 14.150
3- Nestor Abad (ESP) 14.100
4- Edgar Boulet (FRA) 14.050
5- Marios Georgiou (CYP) 13.900
6- Tin Srbic (CRO) 13.600
7- Hidetaka Miyachi (JPN) 13.600
8- Sam Oldham (GBR) 13.550

2 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour ce bel article et pour l’ensemble de votre indispensable blog.
    Une petite remarque cependant, sauf erreur de ma part, il manque un passage sur la belle médaille d’or de Samir Aït Saïd. Surement un petit loupé dû à la fatigue.
    Encore merci à vous et aussi a nos merveilleux gymnastes!!

    • Ah oui en effet, dans le texte récapitulatif je ne l’avais pas mentionné ! Je l’ai mis un photo de Une et dans les résultats bruts et après j’ai oublié de revenir sur son passage dans le texte d’introduction. Merci de m’avoir alertée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'inscrire votre commentaire !
Merci d'indiquer votre nom