Championnats de France élite | Compétition

Championnats de France élite de Caen : Eric Hagard fait le bilan du groupe de gyms dont il est responsable

3 juin 2018
Pôle Saint-Etienne Caen 2018

Eric Hagard, entraîneur au Pôle de Saint-Etienne et responsable du groupe junior/senior composé de Mélanie De Jesus Dos Santos, Juliette Bossu, Aline Friess, Alizée Letrange-Mouakit, Maewenn et Maelys Eugene et Elise Garcia fait le bilan des championnats de France élite de Caen qui se sont déroulés les 19 et 20 mai dernier.

« Je résumerais les championnats de France de Caen pour le Pôle de Saint-Etienne de cette manière : 12 médailles dont 5 en or, des résultats historiques, une présence dans toutes les catégories, de la solidarité et une osmose d’un groupe conquérant et de la gymnastique de qualité.

De Lilou Viallat (championne de France avenir) née en 2008 à Louise Vanhille (vice championne de France senior) née quant à elle en 1998, dix années les séparent dans le temps mais surement pas dans la manière de vivre et de faire la gymnastique. En effet, le groupe stéphanois est avant tout une famille de gymnastes qui s’entraident et se soutiennent de la plus jeune à la plus expérimentée en passant par les figures de proue de la gymnastique mondiale comme Mélanie De Jésus Sos Santos. Les images de nos amis photographes illustrent pleinement cette solidarité qui est synonyme de  force collective en soutien des meilleures.

Avec le soutien de Monique Hagard qui, au quotidien, assure l’entraînement aux agrès mais également tous les échauffements chorégraphiques, les barres de danse et autres compositions de sol pour l’ensemble des gymnastes du Pôle de Saint Etienne, donnant assurément cette belle et délicieuse image de la gymnastique française…

 

Bilan pour la catégorie senior:

Pôle Saint-Etienne Senior

Triplé historique avec Mélanie De Jesus Dos Santos, Louise Vanhille et Lorette Charpy dans l’ordre hiérarchique du podium « All Around » (concours général, NDLR). Très satisfait du deuxième titre national consécutif de Mélanie qui, après ses succès de début de saison en Coupe du Monde, a traversé une période compliquée, en amont de ces championnats de France Elite. Deux médailles d’or supplémentaires aux barres et au sol avec des saveurs particulières pour chacune d’entre elles, comme la nouvelle combinaison aux asymétriques créditée d’une note D de 6.0 et la très entraînante chorégraphie ponctuée de belles réceptions acrobatiques sur le programme des derniers Mondiaux. A noter, qu’en qualification, Mélanie a présenté une nouvelle ligne acrobatique valorisée de 0.1 qui devrait, ultérieurement, encore renforcer son bagage technique.

Magnifique moisson de médailles lors des finales par appareils avec trois doublés or-argent, aux barres, à la poutre et au sol, où la belle satisfaction du jour a été le retour de Juliette Bossu sur son agrès de prédilection, créditée de la meilleure note du week-end en qualification (14.6).

Une absence remarquée du Pôle sur la finale du saut de cheval qui sera sans nul doute un des objectifs prioritaires pour la saison à venir…

Bilan pour la catégorie junior :

Pôle de Saint-Etienne Junior

Belle compétition d’Alizée Letrange qui a rejoint le Pôle au mois de janvier dernier et réussit le challenge de l’adaptation et de la performance en changeant de catégorie. L’ancienne sociétaire du Pôle de Dijon (entraînée par Nadia Massé) a montré que son potentiel était là et que tout n’était plus qu’une question de temps et de timing compétitif…

A noter également le retour d’Aline Friess sur trois agrès après de longs mois de convalescence suite à une blessure contractée au dernier FOJE en Hongrie. Aline voit enfin le bout du tunnel et son abnégation à l’entraînement a également porté ses fruits puisqu’elle a présenté un mouvement de barres totalement remanié, crédité d’une bonne note D de 5.4.

Pour leur première année junior, les « twins » Eugène, Maelys et Maewenn, ainsi qu’Elise Garcia, toutes trois nées en 2004,  ont réalisé leur baptême du feu dans cette catégorie et malgré quelques erreurs de jeunesse, présentent un bon potentiel pour la suite de leurs jeunes et atypiques carrières.

Propos recueillis par Charlotte Laroche 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *