Bilan 2017 | Interview

Année 2017 : Lilou Ballin fait son bilan

11 janvier 2018
lilou ballin combs 2017

La fin des bilans approche… En ce début d’année 2018, quelques gymnastes reviennent sur leur année 2017 en répondant à dix questions. Après Oréane Lechenault, Edgar Boulet, Juliette Bossu, Kévin Dupuis, Coline Devillard, Chloé Le Rolland, Zachari Hrimèche, Charlène Birin, Loris Frasca, Kaylia Nemour  et Julia Forestier, c’est au tour de la jeune Lilou Ballin (2005), pensionnaire du Pôle de Dijon et membre de l’équipe de France espoir lors du tournoi de Combs-La-Ville en novembre dernier, de revenir sur les 12 mois qui viennent de s’écouler.

Gym and News : Lilou, en trois mots, comment décrirais-tu ton année 2017 ? 
Lilou Ballin : Compliquée, intense et merveilleuse.

Quel est le meilleur souvenir de ton année 2017 ? 
Ma sélection en équipe de France pour le tournoi de Combs-La-Ville.

Quel est le moins bon souvenir de ton année 2017 ? 
Ma blessure 15 jours avant les championnats de France élite et équipes au mois de mai.

Quel est ton souvenir le plus loufoque /fun /original ? 
Les essais de chouchou avec Chloé (Le Rolland) qui nous ont transformées en licorne ! A ce moment là, on est parti dans un gros délire.

Quels ont été tes pépins physiques en 2017 ? 
Ma blessure à la cheville en mai. J’ai eu une entorse de Chopart. Mais maintenant tout est rentré dans l’ordre.

Quelle est ta plus grande fierté de 2017 ? 
Mes deux médailles (argent au sol et bronze au saut) en finale du tournoi de Combs-La-Ville avec l’équipe de France.

Quelle est ta plus grande déception de l’année 2017 ? 
Le forfait pour les championnats de France élite suite à ma blessure à la cheville et voir mes copines partir sans moi.

Toujours sur 2017, avec du recul, y-a-t-il quelque chose que tu aurais pu faire autrement ? 
Je reprendrai la même année mais sans cette blessure.

As-tu un regret ? 
Le fait de ne pas avoir pu montrer ma progression grâce au travail réalisé avec Nadia pour les championnats de France élite.

Quels sont tes objectifs pour l’année 2018 ? 
Progresser aux barres, continuer de travailler rigoureusement, viser le Top 5 aux championnats de France et rester dans le collectif France pour pouvoir participer à d’autres tournois et avoir de nouvelles médailles.

Propos recueillis par Charlotte Laroche

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *